Voyage Inde pas cher, vacances et séjour

Sommaire

Infos pratiques Inde

La sécurité en Inde

La situation dans certaines régions du pays est instable notamment dans le Cachemire. Le Ministère des affaires étrangères déconseille donc formellement de se rendre dans l’État du Jammu-et-Cachemire ainsi que dans la zone frontalière avec le Pakistan.

De plus, le risque d’attentat n’est pas à exclure en Inde, particulièrement dans les grandes agglomérations comme Bombay, Bangalore ou New Delhi. Pour connaître les risques terroristes du moment, vous pouvez consulter le site du Ministère des affaires étrangères ou vous renseignez auprès de votre ambassade. N’hésitez pas à reporter votre voyage en cas de risque.

La drogue est très présente en Inde mais elle est strictement interdite. Toute personne arrêté en possession de drogue est immédiatement emprisonné et le l’attente du jugement peut durer jusqu’à trois ans. La peine encourue est fixée en fonction de la quantité de drogue trouvée. Sachez donc que, toute personne en possession de 1 à 100 g de haschich sera susceptible d’une peine de 6 mois à 1 an de prison ferme, de 100 g à 1 kg la peine encourue peut aller jusqu’à 10 ans et enfin au-delà de 1 kg, la peine peut aller jusqu’à 20 ans de prison ferme.

Ne prenez donc pas de risques inutiles surtout que la police organise régulièrement des opérations anti-drogue qui visent uniquement  les étrangers.

Restez toujours sur vos gardes puisque des substances illicites peuvent être placées dans les sacs des touristes. Enfin, n’acceptez jamais de boisson ou de nourriture offerte par un inconnu, elle peut contenir de la drogue afin de vous voler ou de vous agresser.

Sachez que vous devez toujours avoir des photocopies de vos papiers ainsi que de votre billet d’avion. Ne donner jamais vos papiers à un inconnu, il se peut qu’il y ai de faux contrôleurs dans le train par exemple.

Les vols à la tir son fréquents, évitez donc les signes de richesse et ne laissez pas traîner vos affaires sans surveillance.

Ne vous laissez pas avoir par les prétendus employés des offices de tourisme qui vous attendent à la sortie des gares et des aéroports. Les seuls employés des offices de tourisme se trouvent toujours dans leurs bureaux.

Essayez de passer le moins possible pour un touriste dont c’est le premier voyage en Inde. Vous devenez alors une proie facile. Si l’on vous demande depuis combien de temps vous êtes là et si c’est votre premier voyage dans le pays, répondez que vous êtes ici depuis plusieurs semaines et que vous êtes déjà venu plusieurs fois.

Santé en Inde

Il n’est pas obligatoire de vous faire vacciner pour rentrer en Inde. Il est toutefois préférable d’être à jour sur les vaccins universels (la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite, la Typhoïde, Coqueluche). Il est également conseillé de vous faire vacciner contre l’Hépatite A et B et si vous comptez vous rendre en zone rurale, faites vous vacciner contre l’encéphalite japonaise. Renseignez vous longtemps avant votre voyage auprès de votre médecin pour connaître les délais entre chaque vaccin.

Le niveau d’hygiène en Inde est assez déplorable, il est du à la pauvreté des habitants mais aussi au climat tropical qui favorise les maladies. De plus, il n’est pas rare de trouver des cadavres d’animaux ou même d’humains le long des routes, il n’est pas non plus rare de voir de nombreux rats dans les temples. La peste est par conséquent encore très présente dans le pays et atteint parfois des seuils épidémiques.

Prenez donc toutes vos précautions.

Evitez aussi de vous faire raser par les barbiers qui travaillent le long des rues. Il suffit d’une coupure pour contracter un virus comme le sida ou l’hépatite B ou C.

Si vous avez des diarrhées, surveillez bien. Cela peut-être du à la nourriture et donc pas grave mais cela peut aussi être le choléra assez répandu en Inde(rassurez vous, c’est très rare chez les touristes).

Faites attention aux moustiques vecteurs de maladies comme la dengue, le chikungunya, l’encéphalite japonaise ou la leishmaniose viscérale. Il existe aussi un risque de paludisme. Il n’est pas présent dans le centre des grandes villes mais est multiplié pendant la mousson bien sûr.

Prenez donc vos précautions contre les moustiques, en prenant des médicaments préventifs. Les risques seront alors divisés. Vous pouvez prendre de la Savarine® ou de la Malarone®, mais demandez toujours l’avis de votre médecin.

Transports en Inde

Les vols intérieurs en Inde sont cher, ils revienne à peu près au même prix qu’en France.

Préférez donc le train, qui est efficace grâce à un réseau immense dans le pays. Il est peu cher mais souvent bondé.  Il existe deux sortes de train, les Express (TGV indiens) qui relient les grandes villes entre elles, et les passengers trains (TER locaux) qui s’arrêtent partout. Sachez que vous devez réserver vos billets deux semaines à l’avance en pleine saison touristique. Pour cela, vous devez vous rendre dans le « reservation centre » des gares et remplir une fiche de réservation.  Vérifiez toujours le billet que l’on vous donne, vous pouvez être placé en liste d’attente sans que l’on vous prévienne forcément. Sachez enfin qu’il y a beaucoup de vols dans les gares et les trains, restez donc vigilants.

Vous pouvez prendre le bus, il est moins bondé que le train, et coûte à peu près le même prix. Mais sachez que les bus sont assez dangereux, surtout la nuit. Evitez donc de le prendre la nuit. En effet, les chauffeurs n’hésitent pas à se droguer pour tenir, on compte en moyenne dix morts par nuit.

Le transport local est le rickshaws, sorte de taxi. Il peut être motorisé ou non. Demandez toujours à ce que le compteur soit mis en marche. Si le chauffeur refuse, négociez le prix avant le départ et demandez toujours si le prix annoncé est pour une seule personne ou plusieurs. Faites attention aux chauffeurs qui vous diront que votre hôtel ou restaurant est fermé pour mieux vous amener ailleurs et toucher ainsi une commission. Pour évité d’être conduit au mauvais endroit, demandez à ce que l’on vous dépose dans la rue de votre hôtel.

Vous pouvez louer une voiture. Vérifiez toujours l’état du véhicule, qu’il dispose de roues de secours et d’un klaxonne en état de marche. Vous pouvez louer une voiture avec chauffeur, la plupart des loueurs imposent d’ailleurs leurs chauffeurs. Ce n’est pas plus cher et moins risqué que de rouler seul dans le pays. Vérifiez tous les points du contrat avant de partir avec votre chauffeur pour ne pas vous retrouver à lui payer le logement ou les repas.

Sachez enfin que les routes en Inde sont en général en mauvais état et assez dangereuses. Il est très risqué de conduire la nuit, les routes sont en effet peu éclairées et vous pouvez croiser les vélos, des piétons et même des animaux.

Sachez enfin qu’à l’entrée ou à la sortie des villes et à la frontière, vous trouverez de longues files de camions. Cela ne vous concerne pas, n’hésitez donc pas à doubler et à passer sous les barrières.

Séjour en Inde: conseils aux voyageurs

Ne serrez pas la main de votre interlocuteur sauf si c’est lui qui a pris l’initiative.

Ne le touchez pas avec vos pieds. Si vous touchez les pieds de votre interlocuteur avec les mains, il verra là un signe de grand respect.

Pour saluer, vous pouvez joindre vos deux mains sous le menton et incliner la tête.

Ne faites pas trop de compliments, cela porterait malheur.

Evitez de parler aux femmes. Si vous décidez d’aider une femme à porter des paquets ou si vous lui laissez votre place dans le bus, cela peut être considéré comme une insulte.

Si vous êtes dans le train et que vous dormez, on vous réveillera si on a besoin de passer. Ne vous énervez pas, c’est un signe de respect.

Sachez qu’un Indien qui bouge la tête de droite à gauche ne dit pas « non » mais « oui ».

Evitez les tenues légères, short, bermudas, débardeurs ou jupes.

Si vous êtes en couple, évitez de vous embrasser en public.

Si vous êtes invité à un repas chez l’habitant, ne proposez pas d’aide, c’est une insulte pour la famille qui vous accueille.

Si vos hôtes ne portent pas de chaussures, enlevez les votre également.

Mangez le pain uniquement de la main droite. La main gauche sert à des usages « impurs ».

Sachez que tant que vous finirez votre assiette, on vous resservira.

Gardez toujours le sourire.

Electricité

Le voltage en Inde est généralement de 220 Volts. Les coupures d’électricités sont fréquentes, surtout dans les villages. Prévoyez donc toujours une lampe de poche, et des piles de secours.

Il existe toutes sortes de prises de courant, vous devez donc vous procurer un adaptateur. Achetez le de préférence en France.

Adresses utiles

En France

Ambassade de l’Inde

15, rue Alfred-Dehodencq, 75016 Paris

Tél. : 01 40 50 70 70

Consulat indien

22, rue Albéric-Maignard, 75016 Paris

Tél. : 01 40 50 71 71

Ouvert de 9 h 30 à 11 h, pour demander le visa et de, 16 h à 17 h, pour le retrait, sauf les week-ends

Office du Tourisme indien

13, bd Haussmann, 75009 Paris

Tél. : 01 45 23 30 45

En Inde

Ambassade de France

250E Shantipath, Chanakyapuri, à Delhi. Tél. : 611 8790

Office du tourisme indien

88, Janpath, à Delhi. Tél. : 332 0005

Centre d’information du Jammu-et-Cachemire

201-203, Kanishka Shopping Plaza, 19, Ashoka Rd, à Delhi.

Tél. : 334 53 73

Tourist Reception Centre

Virg Marg, à Jammu.Tél. : 548 172

A Srinagar. Tél. : 452 69091.

A Leh. Tél. : 52297 ou 52095.


Climat Inde

L’Inde étant un pays immense, son climat est très varié mais difficile à généralisé. On dénombre tout de même officiellement quatre saisons dans le pays, l’hiver qui se déroule de janvier à février, l’été de mars à mai, la mousson ou saison des pluies se tient de juin à septembre et enfin la période d’après mousson ou automne qui a lieu d’octobre à décembre.

Le climat dans le sud du pays est tropical. Il y fait toujours chaud et humide et les pluies peuvent être très importantes. Il peut en effet pleuvoir pendant 20 jours sans arrêt. En mai, les températures peuvent monter jusqu’à 40 °C, l’air est alors étouffant et difficilement supportable. La température la plus a été enregistrée en 1955, elle était de 50,6°C.

Au Nord, le climat est tempéré voir alpin dans la région de l’Himalaya.

Météo Inde: conseils sur les saisons

Si vous décidez de vous rendre dans le Nord du pays, préférez l’hiver et les mois d’octobre à février. Si vous partez marcher dans l’Himalaya, choisissez plutôt l’été, les températures sont plus agréables.

Y-a-t-il des risques climatiques ?

L’Inde se trouve dans une zone sismique, les tremblements de terre ne sont donc pas rares. Vous pouvez consulter le site du Ministère des affaires étrangères pour connaître l’attitude à suivre en cas de séisme. Vous pouvez aussi prendre contact avec votre ambassade afin de connaître les risques du moment.

Ces séismes peuvent aussi provoquer des raz-de-marée. Tout le monde garde en mémoire le terrible tsunami qui a eu lieu en décembre 2004 et qui a frappé l’Indonésie, le Sri Lanka et le sud de l’Inde. Aujourd’hui, le gouvernement s’est équipé afin de prévenir les éventuels risques. Ainsi, de nombreuses alertes au tsunami ont été lancées ces dernières années et ont permis d’éviter de nouveaux drames.

Des inondations dues à la mousson peuvent aussi être très importantes, surtout dans les zones rurales. Il est également possible d’avoir des glissements de terrain dans les régions montagneuses.


Tourisme et voyage en Inde

Si vous passez par Jaipur, allez visiter le fort d’Amber. Il a été construit en grès rose et en marbre blanc par le raja Man Singh I. Il n’a jamais pu le voir terminé mais les dynasties qui ont suivie ont continué la construction de ce monument. Vous y découvrirez des palais somptueux ornés de sculpture, de feuilles d’or et de miroirs. Du haut de ce fort, vous découvrirez aussi des vues différentes sur les environs.

Allez voir Ajmer, situé à deux pas de Pushkar, ce lieu vous éblouira par  ses temples somptueux.

Vous pouvez aussi décidé d’aller en Inde pour vous prélasser au soleil. Allez donc sur les plages paradisiaques de Goa où vous admirerez le coucher du soleil et les dauphins au loin. Attention, sachez que ce site propose aussi des rave party à la tombée de la nuit jusqu’au petit matin avec de la musique techno, et de la surtout drogue en pagaille.

Si vous recherchez le calme et la sérénité allez plutôt sur le site d’Arambol, qui vous propose de loger dans des paillottes situées au pied de la plage, sous les cocotiers. Toujours à Arambol, partez à la découverte d’une petite plage éloignée et cachée derrière la forêt. Vous y ferez des rencontres étonnantes puisque cette plage abrite quelques authentiques hippies.

Si vous vous rendez à Udaipur, vous découvrirez le lac du même nom sur lequel se trouve un palais qui sert aujourd’hui d’hôtel de luxe. Vous pourrez vous y rendre simplement pour déguster un bon repas, en plein milieu d’un lac. Pour les amateurs de cinéma, sachez que c’est ici qu’a été tourné le film James Bond Octopussy.

Vous devez aussi aller voir le Tombeau de Humayun qui se trouve à New Delhi et qui aurait inspiré l’architecture du Taj Mahal. Ce monument construit en marbre blanc est composé d’un porche immense devancé par un jardin somptueux. Ce site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993.

Si vous avez le temps de rester à New Delhi, sachez que la visite vaut le coup. Afin d’éviter les touristes en masse, levez vous à l’aube et rendez vous au Raj Pat afin de profiter du levé du soleil. Partez ensuite faire un tour dans le quartier musulman de la ville et découvrez une petite mosquée et le tombeau Muhadin, caché au fond de petites ruelles anciennes. Flânez enfin dans les rues afin de vous imprégner de l’ambiance, des couleurs et des odeurs du bazar. Montez enfin en haut du  Minaret afin de découvrir une vue magnifique de la ville.

Vous pouvez aussi aller visiter les nombreux palais et temples qu’abrite l’Inde, et ramener quelques épices du marché de Madurai, qui vous transportera dans une autre époque avec ses statues vieilles de dix ans et ses épices en tous genre.


Les festivités indiennes

Les fêtes indiennes sont très variées et religieuses la plupart du temps.

Le 14 janvier les Indiens fêtent la moitié lumineuse de l’année, appelée Makar sankranti au Nord, et Pongal au Sud. 5 jours après, les écoliers vénèrent Sarasvatî, la déesse de la connaissance. C’est également la fête cerfs-volants dans le nord du pays.

Le 26 janvier, on commémore le jour de la République durant lequel on a adopté la constitution indienne. Il s’agit d’une des trois fêtes nationales du pays. Les deux autres fêtes nationales se déroulent le 15 août, qui célèbre le jour de l’indépendance, et le 2 octobre qui célèbre l’anniversaire de Gandhi.

Une autre fête est importante en Inde, la Mahashivaratri, qui est une journée dédiée à Shiva et durant laquelle on assiste à des processions et à des chants. Elle se déroule durant les mois de février ou mars.

La fête la plus populaire du pays se tient en septembre et octobre et célèbre la fin de la mousson.

Un mois plus tard, on assiste à la fête la plus joyeuse d’Inde, le Diwali. Elle est très populaire et est aussi appelée « fête des lumières ». Durant cette journée, on assiste a des feux d’artifices et on découvre des quartiers illuminés. Elle précède la nouvelle année hindou qui a lieu le lendemain.

La fête du Ladakh, est une fête bouddhiste qui a lieu les deux premières semaines de septembre. C’est l’occasion de donner des spectacles de danses, d’organiser des compétitions de sport et tenues traditionnelles, d’assister à des courses de chameaux, à des spectacles « guerriers » et à des cérémonies de mariage traditionnel.

L’Inde propose aussi des festivals comme le Dover Lane Music Festival de Calcutta en janvier. C’est le plus grand festival de musique et de danse indienne du pays depuis 50 ans.

Il existe un grand nombre d’autre festivals organisés dans chaque région. Si vous souhaitez y assister, vous pouvez vous renseigner auprès de l’office du tourisme de l’Inde en France.

Notre meilleure sélection de voyage pour Inde