Voyage Irlande pas cher, vacances et séjour

Sommaire

Fiche d’identité

La République d’Irlande (Eire) est un pays d’Europe de l’Ouest dont la capitale est Dublin et qui compte environ 4,42 millions d’habitants. Le pays a pour superficiet 70 273 km² et il partage son territoire avec l’Irlande du Nord restée partie constitutive du Royaume-Uni.

L’Irlande du Nord (Ulster) est en effet l’une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni et sa capitale est Belfast.

La République d’Irlande évolue dans un régime parlementaire à deux chambres et l’Ulster est une monarchie parlementaire.

La constitution indique que la langue officielle du pays est l’irlandais mais peu de personnes le parlent aujourd’hui et préfèrent utiliser l’anglais.

Monnaie

En République d’Irlande, la monnaie officielle est l’euro. Vous n’avez donc pas besoin de changer vos devises.

En Irlande du Nord, la monnaie officielle est la livre sterling. 100 livres correspondent environ à 120 euros. Vous pouvez changer votre argent avant votre voyage ou sur place dans les banques, les aéroports ou les agences de voyage.
Mais le taux de change est peu avantageux.

Religion

La religion est très importante en Irlande, il vous sera difficile de croiser un Irlandais non croyant. Plus de 95% de la population irlandaise et nord-irlandaise, est catholique et 4% est protestante.

Information de vol

Dublin se trouve à 784 kilomètres de Paris, comptez donc environ 1 heure 30 de vol.

L’ensemble de l’Irlande compte une heure de décalage horaire avec la France toute l’année. Lorsqu’il est 13 heures en Irlande, il est 14 heures en France.

Téléphone

Pour téléphoner en Irlande depuis la France, vous devez composer le 00 + l’indicatif du pays (353) + l’indicatif de la région sans le zéro (1 pour Dublin) + le numéro de votre correspondant.

Pour téléphoner en France depuis l’Irlande, vous devez composer le 00 + l’indicatif du pays (33) + le numéro de votre correspondant sans le zéro.

Pour téléphoner de la République d’Irlande à l’Irlande du Nord, vous devez composer le 00 + l’indicatif du Royaume-Uni (44) + 28 + le numéro de votre correspondant.

On peut également composer le 048 + le numéro du correspondant.

Pour téléphoner en Irlande du Nord depuis la France, vous devez composer le 00 + l’indicatif du Royaume-Uni (44) + 28 + le numéro de votre correspondant.

Pour téléphoner en France depuis l’Irlande du Nord, vous devez composer le 00 + l’indicatif du pays (33) + le numéro de votre correspondant sans le zéro.


Infos pratiques Irlande

Irlande:formalités d’entrée

Les citoyens européens majeurs ont simplement besoin d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Les mineurs qui voyagent seuls ont également besoin d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité mais aussi d’une autorisation parentale de sortie du territoire.

La sécurité en Irlande

Comme dans tous les pays touristiques, les pickpockets, les voleurs de voiture ou les voleurs à la tire sont présents. Restez donc toujours sur vos gardes et prenez certaines précautions habituelles : portez vos appareils photos en bandoulière, ne mettez pas votre portefeuille dans la poche arrière de votre pantalon, ne gardez pas tout votre argent au même endroit et faites des photocopies de vos papiers d’identité.

Enfin, évitez de circuler la nuit dans certains quartiers dits « dangereux ».

Santé en Irlande

N’oubliez pas de vous procurer la carte européenne d’assurance maladie, même pour un séjour temporaire en Irlande. Il vous suffit de la demander auprès de votre assurance maladie sur Internet ou par téléphone. Elle vous permet de ne pas payer les frais de santé si vous êtes hospitalisé.

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer en Irlande.

Il est préférable de vous faire vacciner contre l’Hépatite virale A, la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite, la Typhoïde et enfin l’Encéphalite à tiques (surtout si vous vous rendez en zones rurales).

Si vous vous rendez dans certains endroits marécageux, sachez que vous risquez de vous faire piquer par de petits moucherons appelés midges. Leurs piqûres peuvent être douloureuses. Ils attaquent souvent au crépuscule et durant une période qui s’étend de juin à juillet.

Pour éviter les boutons, vous n’avez qu’une solution; utiliser des produits répulsifs et anti-insectes.

Transports en Irlande

Le meilleur moyen de circuler en Irlande est d’emprunter les transports en commun.

Vous pouvez donc prendre les bus des deux compagnies nationales :  Bus Eireann en Eire, Ulsterbus en Irlande du Nord. Le bus est moins cher que le train et son réseau est plus étendu même si les trajets ne se  font en général qu’une fois par jour. Si vous souhaitez vous arrêter en pleine campagne, il vous suffit de faire un signe au chauffeur, il vous déposera où vous le souhaitez.

Vous pouvez aussi prendre le train. Le réseau est peu étendu et relie surtout Dublin aux autres grande villes. Il est assez cher et plutôt lent, c’est pourquoi nous vous conseillons de prendre le bus.

Vous pouvez louer une voiture ou venir sur place avec la vôtre.

Pour louer une voiture, vous devez avoir plus de 23 ans et posséder votre permis depuis au moins deux ans. Le permis de conduire international n’est pas nécessaire mais votre permis de conduire national ne fait pas office de papier d’identité. Vous devez donc vous rendre dans l’agence de location avec une carte d’identité ou un passeport.

N’oubliez pas que l’on roule à gauche. Sachez également que le trafic est souvent très dense, évitez donc les heures de pointe à l’entrée des grandes villes.

On trouve peu d’autoroutes dans le pays mais le pays dispose de routes à 4 voies neuves et très agréables.

Il est important de savoir qu’en Irlande du Nord, les panneaux routiers sont en miles alors qu’en Eire, ils sont en kilomètres.

Sachez que le stop était très répandu il y a encore quelques années mais est aujourd’hui plus rare. Il est cependant encore possible de trouver des auto-stoppeurs dans les régions reculées où les transports en commun sont moins présents.

Si vous décidez de prendre le taxi et que vous ne voyez pas de compteur dans le véhicule, négociez le prix de la course avant de partir.

Séjour en Irlande:conseils aux voyageurs

Le mode de vie en Irlande ressemble à celui de n’importe quel pays occidental. Il n’y a donc pas vraiment d’attitude spéciale à adopter si ce n’est de rester toujours souriant.

Si vous êtes invité à boire dans un pub, sachez que les Irlandais paient une tournée (round) chacun leur tour. Vous devrez donc en payer également une, mais lorsqu’on est invité, on ne paie jamais la première alors n’insistez pas.

Toujours dans les pubs, ne soyez pas étonné de voir les Irlandais se lever en fin de soirée et chanter leur hymne national. N’hésitez pas à faire la même chose avec eux.

Comme dans n’importe quel pays, adoptez une attitude convenable.

Vous devez laisser 10% de pourboire dans les hôtels et les restaurants.

Electricité

Les prises électriques ont une puissance de 200 volts et sont de type britannique.

Vous aurez impérativement besoin d’un adaptateur pour brancher vos prises. Achetez le plutôt avant de partir.

Adresses

En France

Office national du Tourisme irlandais

33, rue de Miromesnil 75008 Paris

Tél. : 01 70 20 00 20

Ambassade d’Irlande

12, avenue Foch 75116 Paris

Tél. : 01 44 17 67 00

En Irlande
Ambassade de France

36 Ailesbury Road, Ballsbridge, Dublin 4

Tél. : (01) 277 5000

Office du Tourisme irlandais

Suffolk street, à Dublin

Tél. : (01) 605 77 87


Histoire de l’Irlande

L’arrivée du peuple celte

Les premiers occupants sont arrivés en Irlande vers 7000 avant J-C probablement via l’Ecosse. Le mode de vie évolue petit à petit et on commence à ériger les premiers dolmens. Vers – 2100, les Indo-Européens(Proto-Celtes) originaires du Nord-Ouest de l’Europe, viennent s’installer sur le territoire et introduisent progressivement leur hiérarchie sociale, leur religion et la langue pré-celtique.

La culture celte n’est vraiment introduite que vers – 700, lorsque les Celtes en provenance de Grande-Bretagne arrivent. Ils mettent alors en place leurs traditions et leur hiérarchie. On trouve des druides, qui ont en charge la religion, le sacrifice, la justice, l’enseignement, la poésie, la divination, des bardes qui sont spécialisés dans la poésie orale et chantée et enfin on trouve des vastes considérés comme des médecins et des devins.

Des clans tirent leur épingle du jeu et décident de fusionner pour constituer quatre royaumes : l’Ulster, le Leinster, le Munster et le Connacht.

La fin de la mythologie celtique est provoquée par la christianisation du peuple irlandais. L’initiateur de ce changement est Saint Patrick, aujourd’hui fêté chaque année.

Ce pays attise les convoitises et les Vikings danois et norvégiens quittent leur pays et déclenchent des guerres. Ils brûlent des églises et des monastères, afin de récupérer les trésors de ces lieux. C’est à cette époque que deux grands rois vont montrer toute leur puissance, Brian Boru au Sud et Mael Sechnaill au Nord. Après leur mort, de nombreux rois se disputeront leur succession. Le roi de Leinster part demander de l’aide à Henri II d’Angleterre. Il nomme son fils cadet Seigneur d’Irlande et en 1541, Henri VIII prend le titre de roi d’Irlande. En 1595, Hugh O’Neill lance une révolte contre les Anglais mais il sera défait et perdra la guerre. Les comtes gaéliques, ne voyant pas de moyen de s’opposer aux Anglais, décident de fuir le pays, on appelle cela « la fuite des comtes ». Sans leader, l’Irlande est alors à la merci des Anglais qui confisquent leurs terres aux paysans. Eux aussi décident de fuir et partent s’installer à la Barbade.

Des années de révolte

La première révolution anglaise a lieu en 1641. Les Irlandais profitent du chaos qui règne en Angleterre pour tenter de récupérer leur indépendance mais ils sont défaits et presque un tiers de la population est massacrée.

L’Irlande est alors soumise aux lois anglaises et les terres du nord son confisquées et données à des colons anglais et écossais.

En 1704, Guillaume III promulgue des « lois pénales » anti-catholiques. Après un nouveau soulèvement en 1798, l’Angleterre proclame un « acte d’union » qui unit totalement le Royaume-Uni à l’Irlande.

Alors que la famine frappe le pays, des millions d’Irlandais décident de partir en direction des Etats-Unis. Les nationalistes irlandais considèrent que les Anglais les ont laissé mourir de faim délibérément.

A la fin du XIXème siècle, le mouvement pour l’indépendance reprend forme et le parlement décide de restituer petit à petit les terres confisquées. Le parti indépendantiste Sinn Féin gagne en popularité avec les années et il accède au pouvoir en 1918.

Il constitue un parlement et proclame l’indépendance. Mais le pouvoir britannique dissout le parlement et un nouveau soulèvement éclate, il va durer trois ans. En 1921, le traité de Londres fait de l’Irlande un dominion britannique. Cela entraîne une guerre civile dans le pays, elle durera jusqu’en 1923. En 1937, le Président De Valera fait adopter une nouvelle constitution qui renomme l’État en Éire (Irlande). En 1948, le parti Fine Gael remporte les élections et proclame la République d’Irlande, le 18 avril 1949, quittant ainsi le Commonwealth.


Climat Irlande

Le climat irlandais est plutôt tempéré. Les températures peuvent varier de 4 à 7°C l’hiver et montent à 20 °C l’été.

Mais ce qui fait surtout la spécificité du climat en Irlande, ce sont les pluies abondantes et régulières qui peuvent vous tomber dessus par surprise alors qu’il faisait beau quelques minutes avant.

Le temps est changeant, et il est donc très difficile de connaître la météo exacte d’une journée. Il peut y avoir un grand soleil, puis une forte averse, et à nouveau du soleil et tout ça dans un temps très court.
Le ciel est la plupart du temps brumeux et nuageux, et le matin, vous aurez le plus souvent du brouillard.

Météo Irlande:conseils sur les saisons.

Le meilleur moment pour partir en Irlande se situe en mai ou en juin. C’est la période durant laquelle il pleut le moins même si les températures peuvent vous paraître encore un peu fraîches.

Il est en revanche préférable de ne pas se rendre dans le pays en hiver, plus particulièrement en décembre, où la pluie est quotidienne et où vous avez donc peu de chance de rencontrer le soleil.

Quels sont les risques climatiques en Irlande ?

On trouve très peu de risques naturels en Irlande.
Le seul danger est provoqué par la forte pluie. Elle peut entraîner des inondations qui restent le plus souvent sans conséquences.


Tourisme et voyage en Irlande

Vous devez vous rendre dans le parc national de Glenveagh, situé dans le Comté de Donegal et le plus grand de tout le pays. Vous découvrirez un paysage sauvage constitué de lac, de montagnes et de forêts, sur plus de 15 000 hectares.

Si vous êtes amateur de châteaux, vous devez aller visiter celui de Kilkenny. Construit au XIIème siècle, il a abrité la mille Butler, marquis et ducs d’Ormonde, pendant plus de 500 ans.
Puis, durant l’ère victorienne, ce bâtiment s’est transformé en véritable palais. On trouve entre ses murs des chefs-d’œuvre artistiques et des pièces uniques. Propriété de l’Etat depuis 1967, il est fréquemment restauré, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Vous pouvez aussi aller dans la région du Connemara, dans laquelle on trouve des paysages sauvages à couper le souffle. On peut en effet découvrir des montagnes, des lacs et un parc national dans lequel on trouve des poneys Connemara qui ont donné leur nom à cette région.

Vous devez aller visiter la Cathédrale de Saint Patrick, lieu très important pour tous les Irlandais et dans lequel Saint Patrick aurait baptisé ses premiers fidèles. Jonathan Swift, auteur des « Voyages de Gulliver » fut le doyen de cette église de 1713 à 1747 et y est aujourd’hui enterré.

Si vous préférez l’agitation et l’animation de la ville, vous pouvez bien sûr aller à Dublin, plus grande ville et capitale de l’Irlande.
Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des plus belles capitales d’Europe grâce à sa rénovation faite en l’espace de 50 ans. Vous pourrez flâner dans les rues de la ville et vous laisser charmer par l’architecture des maisons géorgiennes aux portes colorées. Vous pourrez aussi aller visiter le château de Dublin qui fut le siège du pouvoir britannique jusqu’en 1922.

N’oubliez pas de passer devant le Spire de Dublin, sculpture en forme d’aiguille haute de 120 mètres dont l’extrémité s’illumine la nuit. C’est aujourd’hui la plus haute sculpture du monde.

Allez également vous balader le long d’O’Connell Street, l’une des principales avenues de la ville.

Enfin, vous ne pouvez pas manquer le quartier de Temple bar, situé en plein centre historique. Il est ainsi réputé pour sa vie nocturne mais aussi pour ses petites rues remplies de boutiques, de bars et de restaurants.


Culture Irlande

La culture irlandaise s’est forgée sur des milliers d’années. Les traditions et les légendes celtiques font aujourd’hui encore la fierté du peuple irlandais.

Musique irlandaise

Lorsque l’on parle de la musique irlandaise, on pense d’abord à la musique traditionnelle qui accompagne les célèbres danses du pays. Elles sont accompagnées de la harpe irlandaise, de la cornemuse irlandaise et du violon, présents dans la plupart des musiques traditionnelles.

Aujourd’hui, elle garde une place importante dans la vie des Irlandais et certains groupes tentent de la mélanger à la musique plus moderne. C’est le cas du groupe « The Corrs » qui allie rythmes traditionnels et instruments d’aujourd’hui.

Mais lorsque l’on parle de la musique irlandaise, en pense surtout au rock représenté par l’incontournable groupe U2, qui a toujours affiché son appartenance au pays. On lui doit d’ailleurs la chanson « Sunday bloody Sunday » qui revient sur les massacres de Derry en 1972, où quatorze manifestants pacifiques, furent tués par des tirs de l’armée britannique.

Il faut aussi parler du groupe The Cranberries qui a vendu plus de 34 millions d’album à travers le monde dans les années 1990, ou encore de Van Morrison ancien chanteur du groupe THEM.

Films irlandais à voir

Le Mouchard de John Ford sorti en 1935 et qui traite de la lutte pour l’indépendance en Irlande dans les années 1920. Il a remporté 5 oscars dont celui du meilleur réalisateur et du meilleur acteur.

Michael Collins de Neil Jordan, sorti en 1996. Ce film revient sur la vie du chef nationaliste historique de l’IRA, Michael Collins. Il a obtenu le Lion d’Or à la Mostra de Venise en 1996.

Le vent se lève de Ken Loach sorti en 2006 et Palme d’Or du Festival de Cannes la même année. Ce film a pour thème la guerre d’indépendance irlandaise et la guerre civile qui la suivit.

Au nom du père de Jim Sheridan, adapté du livre autobiographique Proved Innocent de Gerry Conlon, sorti en France en 1994. Il raconte l’histoire vraie d’une erreur judiciaire en Irlande dans les années 1970. Ce film a reçu 7 nominations aux Oscars et a remporté l’Ours d’Or du meilleur film au Festival de Berlin.

Livres irlandais à lire

Les romans de l’écrivain mythique irlandais, Oscar Wilde dont Le portrait de Dorian Gray.

Ulysse, de James Joyce qui raconte les errances d’un personnage dans les rues de Dublin.

Les cendres d’Angela : une enfance irlandaise, de Frank McCourt qui revient sur la vie d’un jeune garçon dans une Irlande où règne la misère. Frank McCourt  a reçu le prix Pulitzer 1997 pour ce roman.

Contes et légendes d’Irlande de George Dottin.

Vous découvrirez ici les légendes merveilleuses du pays où les fées, les géants, les nains, les filles de rois et les animaux fabuleux se côtoient dans un univers unique.

Sport en Irlande

Le sport est très populaire en Irlande. Le sport national est le football gaélique mais le football classique est également très pratiqué dans le pays, tout comme le rugby et le hockey sur gazon.

Les Irlandais suivent également beaucoup le sport anglais, notamment le football et supportent des équipes comme Liverpool ou Manchester, les clubs irlandais n’ayant eu aucune influence marquante dans le football européen.


Les festivités irlandaises

L’Irlande du Nord et la République d’Irlande ont des fêtes similaires mais ont également leurs propres spécificités.

Fêtes célébrées partout :

Le 1er janvier, où l’on célèbre bien sûr la nouvelle année.

La fête nationale et la plus importante de l’île se déroule le 17 mars.

C’est l’occasion pendant cinq jours d’avoir des festivités partout dans le pays, notamment à Dublin qui organise chaque année un festival et qui rassemble plus de 500 000 personnes. Aujourd’hui, cette fête est tellement populaire qu’elle s’étend partout dans le monde.

On fête également le 1er mai, le 25 décembre, jour de Noël et le lendemain, le Boxing day, journée dédiée aux plus pauvres.

Fêtes de République d’Irlande :

Le 1er lundi de mai, le 1er lundi de juin ainsi que le 1er lundi d’août sont des jours fériés.

Le dernier lundi d’octobre est également un jour de congé.

Fêtes de l’Irlande du Nord :

Le dernier lundi de mai est férié, il correspond au congé du printemps.

De même, le dernier lundi d’août est également un jour de congé.

Le 12 juillet, les Irlandais du nord célèbrent le Orangeman’s Dayqui commémore la victoire protestante de la Boyne.

Festival

Au mois d’avril, on peut assister au PanCeltic Festival de Kilkenny, festival célébrant la culture celte ainsi qu’au Heineken Kinsale Sevens, tournoi international de rugby qui se déroule à Cork.

En mai, le Festival de musique de Galway rassemble des milliers de personnes.
Galway accueille également le Festival du film, et le Festival des arts, au mois de juillet.

Galway accueille beaucoup d’évènements puisque c’est ici que se déroule le Festival international des huîtres au mois de septembre.


La cuisine irlandaise

La nourriture irlandaise

Depuis longtemps, la cuisine irlandaise n’a pas bonne réputation et elle est souvent associée à la cuisine anglaise.

Elle tente aujourd’hui de faire preuve de plus d’audace afin de satisfaire les palais les plus délicats mais garde cependant quelques spécialités.

Vous devez ainsi goûter à l’Irish stew, sorte de pot-au-feu traditionnel.

Si vous le voulez, vous pouvez commander quelques plats plus modernes et originaux comme le canard aux pêches, le poulet aux asperges, ou les moules en sauce.

Tout comme en Angleterre, le fish and chips est très consommé. Ces poissons panés accompagnés de frites représentent un classique de la gastronomie irlandaise. N’abusez cependant pas de ce plat, très gras et peu diététique.

Les viandes sont généralement issues des fermes de la région et sont donc délicieuses. Si vous êtes amateur de bière, vous pouvez commander un bœuf ou des huîtres à la Guinness.

Vous devez participer à un petit déjeuné irlandais. Vous serez surpris par la grande quantité de nourriture proposée. Vous pourrez ainsi remplir votre assiette de saucisses, d’une ou deux tranches de bacon, de flageolets accompagnés de sauce tomate ou encore d’une demi-tomate cuite à la poêle et bien sûr d’œufs.

On trouve également certains restaurants qui proposent des champignons, du saumon, du pudding ou des pommes de terre.

Du côté des gourmandises sucrées, vous pouvez déguster des shortbreads, sortes de petits sablés épais et délicieux. Originaires d’Ecosse, ils sont très consommés en Irlande.

Vous pouvez aussi manger un crumble, gâteau d’origine britannique composé d’une couche de fruits dans le fond du plat, et recouvert de miettes de pâte farineuse qui dorent au four.

Les Irlandais apprécient tout particulièrement les boissons à base d’alcool, ne soyez donc pas surpris et laissez vous tenter par certaines spécialités… mais toujours avec modération.

Les boissons irlandaises

Ainsi, vous ne pouvez pas aller en Irlande sans goûter à un whiskey irlandais plus fruité et plus délicat que le whisky classique.

Vous devez aussi commander un Irish coffee, café mélangé à du whisky du sucre, et de la crème liquide ou fouettée.

On trouve également un grand nombre de bières différentes et très populaires dans le pays comme la stout, bière servie à température ambiante, et, bien sûr, la Guinnessque l’on retrouve même dans certains plats.

Vous pourrez aussi goûter à l’Irish mist, liqueur formée à base de quatre alcools forts différents et d’herbes aromatiques ou à l’Irish flag drink composé d’une couche de crème de menthe,  d’une couche de Baileys et enfin d’une couche de brandy.

Enfin, soyez rassuré, si vous ne buvez pas d’alcool, vous trouverez toutes sortes de sodas internationaux dans les cafés et dans les bars.

Quelques bonnes adresses en Irlande :

The pig’s Ear, situé à Dublin. Ce restaurant propose un design original qui vous donnera l’impression d’être à la campagne en plein centre ville. Vous pourrez y déguster une nourriture locale et délicieuse dans une ambiance chaleureuse et pour un prix tout à fait raisonnable.

Comptez en effet entre 18 et 24 euros pour un repas complet.

Adresse : 4 Nassau Street, Dublin 2, Irlande

Téléphone : (00353)1 670 3865

Market Lane, situé à Cork. Vous ne vous ennuierez pas dans ce restaurant animé de la ville. Vous dégusterez des plats délicieux et serez accueilli dans une ambiance très agréable. Comptez entre 16 et 20 euros pour le repas.

Adresse : Oliver Plunkett St., Cork c2, Irlande

Téléphone : (00353) 2 1427 4710

Mulcahy’s Restaurant, situé a Kenmare. Considéré par certains comme l’un des meilleurs restaurants d’Irlande, ce lieu très élégant vous propose de passer un moment agréable en dégustant une nourriture délicieuse. Si vous voulez être sûr d’avoir une table, nous vous conseillons de réserver avant votre venue. Ce restaurant est en effet très fréquenté et très prisé.

Adresse : Henry Street, Kenmare, Irlande

Téléphone : 064 664 2383 ou 087 236 4449

Notre meilleure sélection de voyage pour Irlande